Expositions

NOÉMIE GOUDAL
INHALE EXHALE

23 MARS – 16 JUIN 2024

Le frac auvergne consacre à Noémie Goudal, récemment nommée au prix Marcel Duchamp, une importante exposition monographique intitulée Inhale Exhale, qui présentera ses dernières réalisations (photographies, films) aux côtés d’installations inédites produites pour l’occasion.

À travers un langage visuel unique, Noémie Goudal révèle des paysages poétiques et énigmatiques où les notions d’espace et de temps se fondent dans une réflexion profonde sur notre perception du monde. L’exposition Inhale Exhale invite ainsi le spectateur à prendre conscience des nombreux bouleversements qui ont agité la Terre depuis des milliards d’années et qui ont donné naissance à nos paysages actuels.

Laure Forlay, commissaire de l’exposition

Lire la suite

À venir

Hors les murs

[HORS-LES-MURS]
Musées d’Aurillac – Les Écuries
Les lois de l’imaginaire

À travers une riche sélection d’œuvres, Les lois de l’imaginaire souhaite mettre en évidence les liens unissant l’art et la science, deux domaines supposément opposés mais qui n’ont pourtant cessé de s’attirer et de s’influencer. De la figure de l’artiste savant qui émerge à la Renaissance aux artistes-ingénieurs d’aujourd’hui, les exemples ne manquent pas pour témoigner des influences réciproques qui s’exercent entre ces deux formes de la création.
Au XVe siècle, la mise au point de la technique de la peinture à l’huile par le peintre Jan Van Eyck apporte aux compositions des effets de lumière, de profondeur et de textures jusque-là inconnus. À la même époque, les progrès de l’optique dotent les peintures d’un réalisme sans précédent grâce à l’emploi de camera obscuras équipées de miroirs et de lentilles optiques. Mais c’est sans conteste l’invention de la photographie en 1827 par Nicéphore Niépce qui bouleverse définitivement le monde de l’art et ouvre la voie quelques décennies plus tard à l’un des courants les plus importants de l’art moderne : l’impressionnisme. L’émergence de celui-ci sera d’ailleurs favorisée par une autre invention concomitante, celle de la peinture en tube en 1841 par John Goffe Rand permettant aux artistes de sortir de leur atelier. Photographes et peintres partagent alors un même domaine d’exercice, celui de la lumière naturelle et une façon moderne de regarder.
Laure Forlay, Commissaire de l’exposition

Entrée gratuite, du mardi au samedi 14h-18h

Dove Allouche – Mustapha Azeroual – Abdelkader Benchamma – Mireille Blanc – Michel Campeau – Claire Chesnier – Olivier Debré – Philippe Decrauzat – Sarah Del Pino – Nicolas Delprat – Philippe Durand – Andreas Eriksson – Jean Fernand-Trochin – Rainer Fetting – Marina Gadonneix – Agnès Geoffray – Shirley Goldfarb – Lukas Hoffmann – William Laparra – Tania Mouraud – Hanako Murakami – NASA – Gerald Petit – Anthony Plasse – Éric Poitevin – Marina Rheingantz – Camille Saint-Jacques – Jeanne Vicerial – Marie Zawieja – Xavier Zimmermann
Geert GOIRIS, Futuro, 2002, Photographie couleur, 98,3 x 125,2 cm, Dépôt du Centre national des arts plastiques. Année d’acquisition : 2014

LA CONFUSION DES HORIZONS

Musée Crozatier – Le Puy-en-Velay

L’exposition La confusion des horizons réunit une sélection d’œuvres photographiques issues de la collection du Frac Auvergne et du musée Crozatier. Elle aborde la question du paysage depuis le point de vue singulier de l’horizon dont les enjeux de représentation, loin d’être anecdotiques, révèlent en creux des manières multiples de percevoir le monde.

Lire la suite

Expositions passées

Accéder